mercredi 27 septembre 2017

Petits conseils pour l'examen du permis de conduire

L'examen pratique

Pour commencer, voici le déroulement d'un examen pratique du permis de conduire :

En montant dans la voiture, si ce n'est déjà fait, dites "bonjour" ! Et inversement, en partant, dites "au revoir" ! Même si vous êtes sûr(e) d'avoir loupé votre examen.
Le mécontentement n'exclut pas la politesse ...

Si ce n'est pas fait non plus, l'inspecteur (trice) prendra votre carte d'identité et vous laissera vous installer au poste de conduite et mettre le moteur en marche.
Allez ! On revoit l'installation avec le réglage de :

Siège / dossier, rétroviseurs (les 3 !), ceinture, appuie-tête, volant (si besoin), point mort, allumage des voyants (en tournant un peu la clé de contact), mise à FEU ! (en finissant de tourner la clé), vérification que les passagers ont leur ceinture (chez nous, en Ardèche, ce n'est pas la peine de le dire, il suffit de se retourner, l'inspecteur vous voit faire).

Vous aurez droit à un petit speech d'introduction vous expliquant comment va se passer l'examen, puis l'inspecteur vous dira que vous pouvez y aller, et alors zzoooouuuuu ! ... On y va !
...


L'examen dure environ une demi-heure (officiellement 32 minutes, sans compter les centièmes).
Durant cette demi-heure, l'inspecteur vous indiquera des directions (à l'avance) soit sur des panneaux directionnels, soit en vous indiquant "à gauche" ou "à droite".
S'il ne vous dit rien,  allez tout droit (notamment dans les rond-points), il est plus simple, en général, d'aller tout droit que de changer de direction ...

Faites-le répéter si vous n'avez pas compris, il ne vous mordra pas.
Évitez de vous retourner vers le moniteur à l'arrière avec vos grands yeux de faon nouveau né lorsque vous ne savez pas répondre à une question : on n'a pas le droit de vous aider ... C'est gênant😕 ...

Vous aurez une manœuvre en marche arrière à effectuer (bataille ou créneau ou demi tour ou marche arrière ou épi) et peut-être un arrêt de précision (mais tous les inspecteurs ne le demandent pas forcément).

Vous devrez aussi répondre à deux questions portant sur l'entretien et l'utilisation du véhicule. Une question portera sur l'intérieur de la voiture et l'autre sur l'extérieur.

Vous ferez aussi 5 minutes de conduite autonome : l'inspecteur vous demandera de suivre une direction sur panneau, par exemple, et vous la suivez tout(e) seul(e) pendant environ 5 minutes.
Si, au bout de deux heures, vous n'avez plus de réaction de la part de l'inspecteur ou du moniteur, c'est que votre conduite est super cool et que vous avez endormi tout le monde ...

Dans la mesure du possible, l'inspecteur essaiera de vous faire circuler en ville et en campagne.

Ensuite vous revenez au point de départ et c'est fini, résultat de l'examen sous 48h sur le site de la sécurité routière. Voici le lien pour voir les résultats du permis de conduire.

Le système de notation est sur 31 points qui est la note maximale (mention super trop bien !).
Il y a deux sortes d'erreur : 
1- l'éliminatoire, si vous la faites, au moins on connaît le résultat avant qu'il soit publié. Il s'agit d'erreurs touchant à la sécurité comme frôler un piéton ou 2-roues, faire un refus de priorité, prendre un sens interdit, manque de contrôles en manœuvrant, ainsi que des erreurs qui reviendraient trop souvent.
2- La petite erreur, qui vous coûte un point. Si vous perdez plus de 11 points, c'est à dire que votre note est en-dessous de 20, c'est éliminatoire.

Du calme ...

Pendant l'examen :

N'oubliez pas de respirer de temps en temps. Je ne plaisante pas, quand vous sentez la pression vous envahir, prenez une longue inspiration que vous évacuez lentement, ça fait un bien fou et ça évite à l'inspecteur de devoir vous ranimer avec du bouche à bouche.

Profitez de la pause manœuvre et questions pour relâcher la pression (en respirant justement). J'ai déjà eu des élèves, dont le taux de stress était tel, qu'ils demandaient à l'inspecteur de s'arrêter pour se détendre, ce à quoi l'inspecteur disait oui.
Ou, inversement, l'inspecteur qui demandait à l'élève s'il voulait s'aérer, voyant qu'il était dans un état proche de la catatonie.
Il n'y a pas de honte, c'est notre mental qui nous joue des tours.

Ne vous dites pas que l'inspecteur va essayer de vous piéger et n'écoutez pas les gens qui le disent : c'est FAUX !
Un inspecteur ne dit pas de tourner à la dernière seconde, il prévient à l'avance.
Un inspecteur ne dit pas exprès de tourner dans une rue en sens interdit.
Un inspecteur ne fait pas exprès d'être désagréable pour déstabiliser l'élève.
Le but d'un inspecteur N'EST PAS de recaler les élèves. Point de vue de l'état, d'ailleurs, il est préférable que les gens aient leur permis pour pouvoir aller travailler et, ainsi, faire tourner l'économie du pays.

Bref, ne vous mettez pas de pression supplémentaire en accordant du crédit aux fausses rumeurs, le permis de conduire est suffisamment stressant en lui même et les inspecteurs et trices le savent très bien. Mais si vous vous laissez manger par le stress pendant l'examen et que vous faites n'importe quoi l'inspecteur ne pourra quand même pas valider votre examen.

Facile à dire ! me direz vous. Et oui, beaucoup plus facile à dire qu'à mettre en application.
Une chose toute bête qui pourra vous aider est de vous entraîner suffisamment à la conduite (j'entends avec un enseignant sérieux évidemment). Arrêtez les "tous des voleurs", "l'heure est trop chère", "remettre 10h c'est n'importe quoi" ... Et écoutez votre moniteur : il sait !
Sinon, si vraiment vous n'avez pas confiance en lui, alors changez d'auto école, sauvez vous ... (mais sans laisser d'ardoise !)

Et je le redis : RESPIREZ. Je l'ai testé sur moi qui suis aussi un grand stressé des examens et c'est efficace. Une longue respiration ventrale et une expiration lente, ça se fait en toute discrétion et ça vous remet les idées en place.

Comme vous le voyez, ça fonctionne même pour les grenouilles ...


Enfin, posez vous cette question : "Est-ce-que je me sens de conduire tout(e) seul(e) maintenant, sans personne pour freiner à ma place ?"
Si la réponse est oui, alors montrez le à l'inspecteur. Et n'attendez pas qu'il vous donne le permis, mais prenez le en lui montrant que vous pouvez vous débrouiller tout(e) seul(e) désormais.

Si la réponse est non : voyez avec votre moniteur ...

Ah, j'allais oublier, je conseille souvent à mes élèves les plus tendus, de prendre de l'homéopathie comme le Gelsemium par exemple. Ce sont souvent des granules à prendre 8/10 jours à l'avance. Et même si vous avez l'impression que ça ne vous fait rien, j'ai déjà remarqué qu'il y avait un effet bénéfique sur les élèves.
Demandez conseil à votre pharmacien.

Matthieu Jonac

Liens utiles

Aides pour l'examen dans la boutique officielle du code


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire